BIENTÔT LE KING A.

Publié le par leFil

Le projet, sous la direction musicale et artistique de Christophe Lombard, est  porté par deux associations culturelles qui travaillent régulièrement ensemble :


 L’ART-SCENE  – très active dans le domaine de la polyphonie vocale - s'est assuré la collaboration de chanteurs solistes et de musiciens professionnels, dirigés par Christophe Lombard, compositeur et chef de chœur. « L’ART-SCENE » assure la partie musicale du spectacle


  La FILATURE DU PONT DE FER  qui accueille régulièrement des écrivains en résidence et organise des manifestations littéraires et théâtrales, pilote la partie théâtrale du spectacle, avec Frédéric Roustand, metteur en scène.

  •  

Lasalle et le département du Gard sont parties prenantes, dans la perspective décrite par le maire de la commune : « (…) nous qui vivons et agissons sur ce même territoire (…) parier sur la culture pour créer du lien social, c’est notre credo à tous, associations, bénévoles, membres de l’équipe municipale ; nous revendiquons ce choix comme une image de marque... » (Henri de Latour, maire de Lasalle,mars 2010).

 


KingA-aff-21-30

   LA FILATURE

   DU PONT DE FER

   et  L'ART SCENE

   Présentent

 

  Le « KING A. »

   Opéra-Théâtre d’après H.Purcell

 

   « L’Art-scèniKa »

   7 solistes / 7 musiciens /

   65 choristes /4 comédiens

 

 

   Musiques de 

   Henry Purcell / Christophe Lombard

   Texte original de Jean Reinert

   Direction musicale et artistique :

   Christophe  Lombard

   Mise en scène : Frédéric Roustand

 

 

 

Un « opéra des champs » en plein-air, d'après l'oeuvre d'Henry Purcell, légèrement bousculée...

 

Créé d'après « King Arthur », « King A » est un spectacle musical qui respecte parfaitement l'original de la partie vocale d'Henry Purcell, avec la volonté de donner une nouvelle jeunesse à cette musique sensuelle, joyeuse et profonde... Pour ce faire, certaines parties instrumentales ont été réécrites et des musiques originales s'y sont ajoutées, créant des ruptures de styles. L'ensemble est interprété sur des instruments de musique complètement étrangers à l'univers du XVIIe siècle : guitare électrique et classique, kamaycha, tampura, percussions, trombone, accordéon, harmonica, violon, violoncelle, piano, banjo ...

Les musiciens, solistes et acteurs professionnels, appuyés par un chœur de chanteurs venus de plusieurs chorales régionales, ont trouvé leur inspiration dans la volonté commune de redonner ses couleurs baroques à l’opéra de Purcell, en bousculant cette « vieille dame » très digne dans un parti-pris populaire et festif.

Le livret de l'opéra de Purcell a lui aussi subi cette cure de jouvence puisqu'il a été renouvelé par Jean Reinert, qui a écrit un nouveau livret dans l'esprit magique et poétique de l'époque baroque, mais heureusement en français contemporain ! Son héros principal est Merlin, dont les enchantements mènent Saxons et Bretons de la guerre à l'amour...


Pour suivre l'aventure du KING.A :


art-scene.jpg

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article