PRESENTATION

Le projet culturel de La Filature du Pont de Fer a pour fondement la rencontre et l'échange entre les artistes et les habitants autour du thème du paysage, qui, dans sa définition est "ce que l'on voit du pays" et désigne aussi bien les réalités d'un environnement que ses représentations.

Les "représentations" du paysage sont ce qu'en donnent à voir les artistes, dont les oeuvres - toutes disciplines confondues - sont autant de formes "d'écritures" du paysage. C'est pourquoi les "écritures du paysage" - qu'elles se traduisent dans un livre, une mise en scène, une chorégraphie, sur une toile, sur un écran - sont destinées à être à leur tour représentées dans des évènements artistiques qui réunissent les artistes et la population.

Les objectifs artistiques sont depuis l'origine liés au développement local :
Il s'agit de favoriser l'accès à l'Art Contemporain sous toutes ses formes, en zone rurale, au moyen de la rencontre entre artistes et habitants autour d'une création artistique. Il s'agit aussi de favoriser l'installation temporaire ou permanente des artistes.

Au bout du compte, les choix artistiques proviennent d'une volonté forte exprimée par les membres fondateurs et actuels de l'association La Filature du Pont de Fer - qu'ils soient artistes ou bénévoles - désireux de contribuer au maintien et au rayonnement artistique et culturel de « leur territoire ».

RESIDENCES

Un des partis pris de La Filature est que la rencontre précède la création : la sensibilisation à l’Art s’opère naturellement lorsque la création artistique est issue d’une confrontation entre le regard nouveau de l’artiste et la vie des habitants.

La résidence artistique est le cadre privilégié – et particulièrement adapté – pour l’accueil d’artistes. Depuis 2000, l’association a organisé les résidences de l’écrivain Lionel Bourg, de l’écrivain Miguel Angel Sevilla, de la Compagnie Nathalie Sevilla et dernièrement celle de l’auteur Pierre Astrié (Béziers).

L'accueil en résidence est conçu pour favoriser les échanges, à commencer par le croisement des disciplines artistiques et des publics visés. Afin que les artistes accueillis soient intégrés dans l'ensemble des activités, sont envisagées chaque année deux types de résidences:


Un accueil "au long cours"
conçu pour aboutir à une création d'Arts Vivants (théâtre, danse) en deux phases distinctes : une phase d'écriture - accueil de l’auteur, et par la suite une phase de création – avec l’accueil d’une compagnie.
Des résidences «courtes», offrant aux artistes des conditions de création équivalentes à l'accueil au long cours mais de manière à pouvoir accueillir plusieurs artistes dans l'année. Il peut s’agir de l’accueil sur quelques semaines d’une compagnie ou d’un créateur qui souhaite finaliser un projet avant sa diffusion - expos, ateliers, répétitions pour finaliser un spectacle -. tout en privilégiant les échanges artistiques avec les actions de l'association ou les animations locales. Plusieurs artistes ou compagnies peuvent ainsi être accueillis dans l'année.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :